mobile logo

Comment se blanchir les dents ?

6 juillet 2015 / par Miss White
featured image

Vous avez les dents un peu voire beaucoup trop jaunes ? N’ayez crainte, votre cas n’est pas désespéré. Selon votre ambition et les moyens que vous souhaitez y investir, plusieurs méthodes sont à votre disposition pour retrouver le sourire.

Le blanchiment des dents au naturel

Panier avec plante verte à côté de brosses à dents et de serviettes de toilette

Je vous ai raconté dans un billet précédent comment utiliser les produits naturels pour se blanchir les dents à la maison et quel type d’alimentation contribue à conserver la blancheur et l’éclat du sourire. À moins d’abuser de trop de bicarbonate, de citron ou d’argile qui sont des produits abrasifs dont je rappelle qu’ils risquent d’abimer l’émail, les ingrédients naturels sont une solution à court terme et constituent une sorte d’entretien des dents plutôt que de blanchiment. Le blanchiment au naturel reste encore un moyen économique pour qui n’a pas les dents trop jaunes, et pour qui suit la règle principale d’hygiène buco dentaire, à savoir se brosser les dents trois minutes après chaque repas…

Le dentifrice blancheur

Pour obtenir à peu près le même niveau d’efficacité que les produits naturels, et pour celles et ceux qui souhaitent juste récupérer un peu d’éclat, il existe le dentifrice blanchissant. C’est quoi au juste un dentifrice blanchissant ? Ce n’est évidemment pas un dentifrice miracle.
Je ne vous parle pas ici de ce fameux sémillant sévillan qui camoufle habilement les dents jaunies en colorant les gencives.

De manière plus concrète, un dentifrice blanchissant contient un agent blanchissant le peroxyde d’hydrogène. Néanmoins la concentration y est si faible que c’est surtout l’effet abrasif d’autres agents également contenus dans le dentifrice qui permet en quelque sorte de polir la dent et de lutter contre les tâches plutôt que de véritablement la blanchir.

C’est pourquoi l’incontournable bicarbonate de sodium qu’on ne présente plus est présent dans l’écrasante majorité des dentifrices. Quelque fois on y trouve également de la silice, ou encore de la perlite qui sont des agents abrasifs. Sachez enfin que la nouvelle génération de dentifrices blanchissants à paillettes permet de mieux nettoyer les dents.

Femme tenant une brosse à dent

Le détartrage

Détartrage chez le dentiste

Parfois, il faut se rendre à l’évidence et passer à l’étape supérieure. Pour commencer à éclaircir sérieusement vos dents récalcitrantes aux traitements précédents, songez à faire pratiquer un détartrage chez le dentiste. Vous avez les dents jaunes mais aussi tachetées ? Tout ceci est du à une mauvaise hygiène buco dentaire. Le tartre est la plaque dentaire minéralisée. Elle se durcit sous l’action des bactéries contenues dans les dépôts de ce que nous ingurgitons et que nous laissons sur nos dents. C’est cette plaque dentaire, impossible à éliminer avec notre brosse, car on ne l’utilise pas, hélas, suffisamment, qui donne cette coloration jaune aux dents. Le détartrage est capital et pas seulement d’un point de vue esthétique. C’est également un soin nécessaire pour prévenir l’apparition de caries et les maladies des gencives, gingivite ou parodontite.

Avec cette méthode, vous obtiendrez un résultat notable si la coloration est récente, car cela signifie a priori qu’elle a pénétré l’émail de manière superficielle. Le détartrage a un effet d’environ une année. Tout dépend bien sûr de la manière dont on entretient les dents par la suite.

Les facettes dentaires

Pour les puristes, ou les cas désespérés sur qui toutes les autres méthodes ne fonctionnent pas, il y a la solution facettes dentaires. Il s’agit de fines pellicules de céramique qui sont collées par le chirurgien dentiste sur la face visible des dents. Elles peuvent modifier la couleur mais aussi la taille, la forme ou l’alignement des dents… Les facettes façonnent les dents et servent aussi parfois à les renforcer. On l’aura compris, cette méthode sophistiquée de dentisterie cosmétique concerne qui souhaite non seulement retrouver des dents blanches mais également un sourire harmonieux. Mais pour mener à bien un projet d’envergure aussi complet, il faut y mettre les moyens. Une seule facette peut coûter entre 800 et 1 500 € (non remboursés par la sécurité sociale). Enfin cette opération nécessite fatalement plusieurs séances.

dentiste présente des prothèses à une patiente

Le blanchiment dentaire

Femme qui se fait faire un blanchiment des dents chez le dentiste

Pour qui a décidément les dents trop jaunies, ou qui ne réussit pas à s’astreindre à effectuer un brossage régulier de ses dents, mais qui décide de s’en occuper sans pour autant y consacrer autant de temps et d’investissement que nécessite la pause de facettes, il existe enfin le blanchiment dentaire.

Le blanchiment des dents, ou plutôt « éclaircissement dentaire » pour reprendre l’expression consacrée, est un procédé qui consiste à utiliser un principe actif, le peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée, qui va traverser les cristaux de l’émail et agir sur la dentine pour éclaircir la dent. L’effet du gel est accentué par l’utilisation d’une une lampe de haute énergie ou à laser.

Le blanchiment dit « en fauteuil » s’effectue en une ou deux séances au cabinet dentaire. Il est également possible de pratiquer un blanchiment à domicile sous le contrôle d’un dentiste. Il s’agit ici d’appliquer une gouttière contenant du gel pour un traitement de deux semaines à un mois selon le degré de jaunissement des dents et le résultat escompté. Il est également possible d’effectuer une séance de blanchiment des dents au fauteuil suivie d’un traitement ambulatoire.

Le blanchiment dentaire peut faire gagner plusieurs teintes pour environ 4 ans.
Moins fastidieux que la pause de facettes, le blanchiment par un professionnel est tout de même un soin qui demande plusieurs séances, du temps et de l’argent. Cela peut aller jusqu’à 1200 € la séance, non remboursée par la sécurité sociale.

Le Kit de blanchiment des dents à domicile

Il existe enfin une alternative pour qui veut à la fois se blanchir les dents de manière efficace, pratique et économique, le kit de blanchiment des dents à domicile. Plus efficace qu’un dentifrice blancheur ou qu’un brossage des dents au bicarbonate de soude, moins couteux et chronophage que les traitements en cabinet dentaire, il permet de gagner de une à cinq teintes. Le principe se calque sur le même procédé que celui utilisé par les dentistes, à savoir l’application d’un gel contenant un agent blanchissant, en moindre quantité que dans les produits professionnels, et activé par une lampe à LED qui accélère le processus d’éclaircissement.
Les kits de blanchiment à domicile nécessitent donc un entretien plus fréquent, environ une fois tous les deux ou trois mois.

Femme aux dents blanches et rouge à lèvres se regardant dans un miroir grossissant


Partager cet article